Venez découvrir l’école pendant les Journées Portes Ouvertes

À l’occasion des Journées portes ouvertes, visitez l’ESACM et découvrez les ateliers, les équipements (bibliothèque, menuiserie, maquette, gravure, volume, sérigraphie, salle numérique, laboratoires et impressions photographiques, studio et montage vidéo, son…), ainsi que des accrochages de travaux d’étudiants et le Fablab. 

Les étudiants vous accueillent toute la journée, et vous accompagnent dans la visite des locaux pour répondre à vos questions et parler de leur expérience au sein de l’école. Vous pourrez également vous informer sur les étapes du cursus, les dispositifs pédagogiques, les diplômes (DNA et DNSEP), les modalités d’admission et l’examen d’entrée.

NOUVEAU ! Après-midi OpenLab : À l’occasion des Journées Portes Ouvertes, de 14h à 18h, venez découvrir le FabLab de l’ESACM. Les monitrices vous accueillent pour vous faire découvrir les équipements (imprimante 3D, graveuse et brodeuse numérique, fraiseuse à commande numérique…) et les productions ultérieures. Il sera possible d’assister à des démonstrations !

Examen d’entrée : 6 et 7 mai 2019 (date limite de dépôt des dossiers : 8 avril)
Commission d’admission par équivalence : 10 avril 2018 (date limite de dépôt des dossiers : 13 mars)

plus d’infos sur les admissions

Conférence Loïc Touzé

Dans le cadre du cycle de conférences Danse contemporaine / panorama en six vues, proposé par Rémy Héritier :

«Avec Je suis lent je raconte mon histoire avec la danse. Celle que j’ai traversée ces quarante dernières années. J’évoque les figures inspirantes qui constituent
la toile de fond de mon imaginaire. Cette histoire commence dans le temple de l’académisme du XIXème siècle aux côtés des fantômes du ballet.
Je bifurque ensuite sur des chemins tracés par les figures incontournables de la modernité et rejoins les chantres de la nouvelle danse au milieu des années 80. Je parcours plus tard les sentiers conceptuels que d’autres ont ouverts, je suis un copieur et je copie maladroitement, je me trompe, je rate, je recommence, je change de modèle, de motif, de terrain… je suis lent.
Depuis mes débuts, je m’aventure lentement vers la danse et j’ai appris à la reconnaître bien au-delà ou en deçà de ce qui la désigne.»

Loïc Touzé

Loïc Touzé est danseur et chorégraphe. Il développe aujourd’hui son activité dans le cadre de l’association ORO implantée à Nantes dans le lieu Honolulu. Il créé des pièces de danse, réalise des films, invite des artistes à présenter leur travail dans des contextes qu’il imagine avec une attention aigüe aux gestes et aux récits. Il est souvent invité à collaborer à des projets pour le théâtre contemporain, le nouveau cirque, la musique.
Il développe depuis plusieurs années avec l’artiste Mathieu Bouvier une recherche autour de la notion de « Figure ».
Il est maître de conférence associé à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes et est régulièrement invité dans des écoles d’art dramatique et d’art chorégraphique en France et dans le monde dont La Comédie de Saint-Etienne, le Théâtre National de Strasbourg et La Manufacture de Lausanne.

Prochaine date du cycle de conférences Danse contemporaine / panorama en six vues, proposé par Rémy Héritier :

Nina SANTES
≥ lundi 28 janvier à 18h30
Lou FORSTER
≥ lundi 11 février à 18h30

Crédit photo Cosimo Terlizzi

WE CHOOSE AFRICA Tribune de l’ANdEA – Association nationale des écoles supérieures d’art parue dans Le Quotidien de l’art contre l’augmentation des frais d’inscription des étudiants hors UE.

Retrouvez la tribune WE CHOOSE AFRICA
Tribune de l’ANdEA – Association nationale des écoles supérieures d’art parue dans Le Quotidien de l’art suite à l’annonce d’Édouard Philippe sur l’augmentation des frais d’inscription des étudiants hors UE.

Publiée le 4 décembre 2018

Conférence Adiaratou Diarrassouba

Dans le cadre du  cycle de conférences «Je ne suis pas féministe mais »

Adiaratou Diarrassouba est une journaliste basée à Paris. S’intéressant aux questions d’inclusivité, de représentation et de société en général, elle co-fonde avec la journaliste Dolores Bakèla la plateforme média et événementielle L’Afro le 31 octobre 2015. L’Afro organise des événements à Paris tous les deux mois dans le but de réunir des personnes connectées sur les réseaux sociaux ainsi que celles qui n’y sont pas, un moyen d’investir des lieux publics pour y aborder des questions de société.
L’Afro est également à l’origine du Fraîches Women festival dont la première édition, marrainée par la réalisatrice, pilier du hip hop et directrice artistique Leïla Sy, s’est tenue le 6 mai 2018 à La Marbrerie à Montreuil. Adiaratou expliquera pourquoi et comment a été organisé cet événement.

Autres conférences du programme « Je ne suis pas féministe mais » :

Nassira Hedjerassi
≥ lundi 10 décembre à 18h 30
M.A. Chiarenza
≥ mardi 19 mars à 18h 30

Notre-Dame de France (Plateau)

Un projet d’Alexis Guillier, résident-chercheur 2017-2018, à la Coopérative de recherche

Notre-Dame de France est un projet basé sur la statue du même nom au Puy-en-Velay. Haute de 22 mètres avec son piédestal, cette Vierge à l’enfant est née en 1860 du fer de 213 canons pris à Sébastopol. À l’époque, elle est la super-synthèse des intérêts de l’Eglise, de l’armée, de l’Empire français, de l’industrie et du tourisme. Apparition métallique et pénétrable, la statue relève aussi du motif de la femme géante, carnivore. Monter dans sa tête, c’est voir le paysage à travers ses yeux et le dominer.

Le « Plateau », événement qui marque l’aboutissement d’une année de recherche, tire sa forme d’éléments communs aux plateaux télévisés et aux théâtres d’anatomie. Pensé comme un dispositif critique de transmission, le « Plateau » offre un programme d’interventions, qui seront chacune comme un fragment, une autre voix de la statue.

PROGRAMME

Jeudi 29 novembre

14h – ALEXIS GUILLIER (keynote)

15h – CHRISTIAN BESSON (Les Archives modernes)

16h30 – CELINE POULIN (PARTIE 1), duplex, (curatrice et théoricienne, directrice du CAC Brétigny)

17h – JEAN-PIERRE FONTANA (PARTIE 1) (Auteur, éditeur, critique, SF-fantastique-fantasy)

18h – PROJECTION (montage de scènes de films)

19h – COCKTAILS

Vendredi 30 novembre

9h30 – JEAN-PIERRE FONTANA (PARTIE 2)

10h00 – CELINE POULIN (PARTIE 2), duplex

10h30 – BENEDICTE RENAUD- MORAND (conservatrice du patrimoine, chercheure à la Région Auvergne-Rhône-Alpes)

11h30 – RAYMOND VACHERON (personnalité politique, militant syndical, historien)

 

Un projet conçu avec :

CONÇU AVEC ANTOINE BEAUCOURT, CHRISTIAN BESSON, LETICIA CHANLIAU, PHILIPPE EYDIEU, CONSTANTIN JOPECK,   CELINE POULIN, REBECCA SIMSOLO,  AMELIE SOUNALET, FREDERIC STORUP,  ROBIN TORNAMBE.

Suivez les étudiants au Festival Entrevues de Belfort !

Cette semaine, 8 étudiants de l’école ont été invités à travailler à la réalisation d’une chronique pour le 33e festival Entrevues Belfort – Festival International du Film.

Chaque jour, vous pourrez retrouver la chronique vidéo qu’ils ont réalisée, diffusée sur le blog du festival.

http://fonderie-infocom.net/…/2018/escam-a-entrevues-jour-1/

 

Jour 6 / Claire

Claire from esacm on Vimeo.

Jour 5 / Second rôle

SECOND ROLE from esacm on Vimeo.

Jour 4 / L’aiguillée

L’aiguillée from esacm on Vimeo.

 

Jour 3 / Le cercle

Le cercle from esacm on Vimeo.

Jour 2 / Chronique du 19 novembre 2018 :

 

Jour 1 / Chronique du 18 novembre 2018 :

 

bel effort from esacm on Vimeo.

Présentation « Usages, formes et enjeux des Anachronismes »

Dans le cadre du colloque « À contretemps ? Usages et enjeux des anachronismes » du CELIS – Centre de recherches sur les Littératures et la Sociopoétique, la Coopérative de recherche de l’ESACM déploie quelques aspects de travaux en cours.

Une présentation qui aura lieu mardi 13 novembre à 18h30, dans le Grand Atelier de l’ESACM, par Samira GHOTBI (étudiante-chercheuse), Alexis GUILLIER (résident-chercheur), le groupe de recherche Léviathan, Sarah RITTER (chercheuse associée), Cédric LOIRE (enseignant- chercheur), et les étudiants de master participant au programme.

Retrouvez le programme complet du colloque ici.

Plus d’infos sur http://celis.uca.fr/spip.php?article1555