Conférence HOT BODIES OF THE FUTURE! par Gérald Kurdian

Lundi 18 novembre à 18h30

Dans le cadre du cycle de conférences “Je ne suis pas féministe mais” proposé par l’ESACM.

Depuis 2017, Gérald Kurdian développe HOT BODIES OF THE FUTURE!, un cycle de recherches musicales et documentaires sur les formes alternatives de sexualité et les micro-politiques queer.
Dans ce cadre, il initie des performance collaboratives, HOT BODIES – CHOIR (des chorales dont les participant.e.s volontaires écrivent et chantent ensemble des manifestes pour les corps révolutionnaires du futur) ou HOT BODIES – CAMP (une collaboration avec des apprentis auto-mécaniciens autour de la transformation d’une épave de voiture en abri pour une communauté post-capitaliste), organise des soirées de clubbing intersectionnel,
A QUEER BALL FOR HOT BODIES OF THE FUTURE, sort des morceaux de musique électronique sous le nom de TAREK X et poursuis un travail de performance solo, HOT BODIES – STAND UP, où il raconte en musique et avec l’appui de photographies documentaires, ses expériences dans les scènes sex-positive.
À l’occasion de sa conférence à l’ESACM, il présentera un extrait de sa dernière pièce et proposera comme base de conversation publique les matériaux de la prochaine, THE MANY LIVES OF TAREK X.
—————–
Gérald Kurdian étudie les arts visuels à l’ENSAPC avant d’intégrer le post-diplôme Ex.e.r.ce 07 sous la direction de Mathilde Monnier et Xavier Le Roy. Ses concerts obliques sont depuis lors régulièrement présentés dans les contextes du spectacle vivant, des arts visuels et de la musique indépendante.
Vainqueur du prix Paris Jeunes Talents 09, et repéré par le Grand Zebrock et le FAIR 2010, son premier album sous le nom de This is the hello monster! est sélectionné parmi les meilleurs albums de l’année 2010 du quotidien Libération. En 2016, il sort un EP, Icosaèdre, réalisé par le musicien électronique Chapelier Fou.

Photo © Gérald Kurdian