[DERNIER] POINT FILMS 23 à 25 – Propositions de lectures et de films par l’ÉSACM, pendant le confinement

Des ressources réunies et sélectionnées par Alex Pou, enseignant en vidéo et cinéma, dans le cadre du programme Point Films.

Le programme Point Films propose depuis plusieurs années des projections régulières à la communauté de l’école. Avec le confinement, ces rendez-vous se transforment, se poursuivent, et se partagent avec le plus grand nombre.

Voici donc des suggestions « de films, de textes autour du cinéma, mais pas que… un peu comme un fleuve. »

POINT FILM 23 /  Fantôme

« Un film magnifique de Ken McMullen, Ghost Dance de 1983 avec la fameuse scène entre Jacques Derrida et Pascale Ogier! Aussi, un texte de Jean-Michel Durafour dans la revue “Débordements” qui parle de ce film mais aussi des fantômes dans le cinéma. Et pour finir des chants de chamans enregistrés au Venezuela en 1949… De quoi réveiller les morts…»
– Ken McMullen, Ghost Dance (1983) : https://www.youtube.com/watch?v=SwkjAuN-_-k&feature=youtu.be&fbclid=IwAR370sJByN4tSb4bnQSTUxdEBQEQMy-hXSfGfr7EOnzAwTHFJy23Du-McVs
– Chants chamaniques, Venezuela (1949) : https://archives.crem-cnrs.fr/archives/collections/CNRSMH_E_1955_006_001/?fbclid=IwAR10ByeZvkaymh6ldWZofzCdaPIDRqdOGLUb-l9zWQy-Q-GK0kCOPlZynKo
– Entretien “Cinéma et fantômes”

POINT FILM 24 /  Harun Farocki & Yves Citton

« Ce Point film est l’avant dernier ! L’avant dernier, car j’ai encore deux ou trois choses que je voulais vous montrer. Il y a tant de choses à voir encore, mais il est temps de finir ces séances et de sortir, voir dehors si la réalité est encore là. Avant cela, deux films de Harun Farocki filmant ses deux filles dans un lit racontant leurs rêves dans lesquels elles construisent des ponts, traversent des fleuves et des rivières. Magnifique ! Et un texte de Yves Citton interrogeant notre rapport à la réalité en questionnant notre désir de fiction.
Ces séances ne pourront jamais remplacer celles que nous avons vécu et que nous vivrons encore ensemble, assis les uns à côté des autres pour voir un film, aller boire un verre après la séance et s’envoyer des gouttelettes en pleine figure. »
– Harun Farocki, Bedtime stories (1977) Vostfr : http://derives.tv/bedtime-stories/
Entretien avec Yves Citton, “Contre-fictions en médiarchie”

POINT FILM 24 / Danièle Huillet et Jean-Marie Straub, Hollis Frampton

«Dernier Point Films avant l’année prochaine, dans sa version originale, ensemble, vraiment. Pour cette dernière séance, on entend des voix, ce qu’elles disent et leur texture, singulières, leur timbre, leur musicalité. Il y a tant à montrer autour de la voix au cinéma que cela pourrait être le fil rouge de l’année prochaine…

Un jour un étudiant m’a demandé ce qu’était la pauvreté dont je parle souvent avec vous. “La pauvreté est un luxe” disent Danièle Huillet et Jean-Marie Straub dans cet extrait des 6 bagatelles filmées par Pedro Costa qu’il faut écouter jusqu’au bout pour voir comment Straub s’agace comme d’habitude de ne pas en dire assez, et elle, comme d’habitude, d’en dire trop.

Et en contre point, un texte et le film culte Nostalgia (1976) de Hollis Frampton qui rappelle étrangement l’étrange période que nous venons de vivre : seul.e.s devant le temps. Sur un commentaire lu par Michael Snow, des photographies en noir et blanc sont lentement brulées sur une plaque chauffante. Le commentaire décrit la photographie suivante, celle qui n’a pas encore été consumée.
A bientôt, je serai heureux de vous revoir !  »
– Hollis Frampton : NOSTALGIA (1971 – 36mn) : https://www.youtube.com/watch?v=voMDL1TgTh4
– extraits de 6 bagatelles de Pedro Costa, filmant Danièle Huillet et Jean-Marie Straub au travail et au jardin : https://www.youtube.com/watch?v=2gWjcERhQLI
– “Pentacle pour conjurer la narration“, Texte de Hollis Frampton, 1972