Caroline Herbach

“C’est l’histoire d’un fil.
Un fil qui relie toutes les histoires entre elles et qui les raconte,
mais ce fil ne sait pas trop comment s’y prendre.
Il ne sait pas bien raconter. Ce n’est qu’un fil.

Mais c’est le fil de l’histoire,
Celui qui lie les mots.
Celui que l’on coud.
Celui que l’on tisse.
Celui que l’on tricote.
Celui que l’on teint.
Celui que l’on file.
C’est le fil qui fait l’étoffe.
C’est le fil de la trame, d’une vaste toile, où s’entrecroisent grandes et petites histoires, contrées proches et lointaines,
le passé et le présent, la fable et le réel.
C’est une matrice.
C’est un tout.
Un point de départ et un point d’arrivée.
Ce sont des images qui filent et des paysages qui défilent.
C’est le fil de l’histoire universelle.
C’est le fil qui tient le monde et qui habille ceux qui l’habitent.

C’est un fil, un regard perdu sur d’autres mondes.

Une histoire de fils, de mots, de gestes, de métamorphoses, d’êtres, de paysages, de rencontres et d’objets. ”

Chapitre 0 : Le récit cadre, AMA, 2019, extrait mémoire DNSEP