Emmanuel Presselin a inventé un instrument inédit, qu’il perfectionne au FabLab

Guitariste, trompettiste, formé à l’électronique et la programmation, Emmanuel Presselin finalise au FabLab la création d’un instrument d’accompagnement, qui associe musique électronique et musique acoustique.

Le projet d’Emmanuel Presselin nait d’un constat : lorsque l’on compose de la musique électronique, on a très rapidement besoin de composer des accords sur un clavier maître, ou clavier midi, pour les importer dans un logiciel. N’étant pas claviériste, et ayant donc des difficultés pour décliner toutes les notes de l’accord, il met au point un grand déclencheur d’accords préformés, qui permet de déployer des combinaisons entières d’accords complexes, “avec un doigt ou deux, mais pas plus !”

Habitant du quartier Kessler-Rabanesse, c’est au FabLab qu’il va concevoir des circuits imprimés, des gravures et découpes de plastique et de liège, des soudures, etc., en invitant les étudiants à partager leurs idées sur ce que peut-être l’objet fini, penser ensemble un “packaging”. Ils bénéficient à leur tour de l’expertise informatique, électronique, et musicale d’Emmanuel, autour de ce projet original.

Inspiré du fonctionnement harmonique de l’accordéon, l’instrument est pour le moment polyphonique, mais tend à pouvoir basculer en mode monophonique. Il permet de disposer d’un très large palette d’accords, majeurs, mineurs, enrichis, de différentes “couleurs”…

Un objet qui permettra à tous les musiciens de composer de la musique électronique, avec une liberté que ne permettent pas les logiciels dédiés, et sans être nécessairement claviériste.