Geoffrey Veyrines

Né en 1988, vit et travaille à Clermont-Ferrand.

Diplômé (DNSEP) de l’ÉSACM en 2012.
Technicien Certifié Ableton Live, 2014.

Artiste plasticien, performeur, auteur, compositeur et interprète, il s’inscrit dans une pratique du son et de la performance qui croisent les nouvelles technologies l’acoustique et les arts plastiques.

Il présente au Musée d’art moderne de Saint-Étienne en 2012 « La mélodie des mécaniques pour orgue », une réinterprétation bruitiste de la Tocatta & Fugue BWV565 de J.S.Bach. Puis, soutenu par la DRAC et Clermont Communauté, il participe au projet « Musiques actuelles et expérimentales » et fonde le duo « Organ(e) » avec Olivier Dec, où le son des grandes orgues d’églises est transformé et mixé en direct pour une expérience de musique transcendantale. La première représentation publique a eu lieu à Aberdeen en Écosse dans le cadre de Sound Festival suivit d’un concert spatialisé à 360° à la cathédrale de Clermont-Ferrand (en 2015 avec le Festival Musiques Démesurées).

Il participe à la composition de musique de film, notamment celle de « Sables » de Nelly Girardeau, avec la bourse « Brouillon d’un rêve » soutenu par la SCAM et la SACEM.

En lien avec l’École Supérieur d’Art de Clermont Métropole, il développe un module pédagogique appelé « Partir en Live » qui à pour but d’amener les étudiants à une pratique collective et autonome de l’art de la scène

En 2017 il intègre le groupe de Recherche et Développement initié par le Damier à Clermont -ferrand, où il travaille sur l’évolution de la filière image et son locale.
Plus récemment il créer un projet nommé «L’horizon des événements » dans lequel la chanson devient un terrain d’expérimentations sonores, vocales et visuelles.

Fabrice Guérinon

Né en 1964, vit à Clermont-Ferrand.

Monteur Apple Certified Trainer Final Cut Pro (6-7-X level one), Fabrice Guérinon dispense des enseignements théoriques et pratiques sur le tournage et la post-production vidéo.
Il débute sa carrière professionnelle à l’imprimerie municipale de Clermont-Ferrand dans la réalisation de maquettes et la préparation de plaques offset. Après une formation en photographie aux Beaux-Arts de Clermont-Ferrand il obtient un poste d’assistant technicien photo dans cette école en 1985. L’apparition des nouvelles technologies liées à l’image comme le traitement numérique s’imposent progressivement dans son travail. Depuis il se consacre à la vidéo et tout particulièrement au montage.

 

Stéphane Gandolfo

Né en 1966.

DNSEP en 1996 à l’École des Beaux-Arts de Clermont-Ferrand.

Le travail de Stéphane Gandolfo trouve sa source dans une rencontre « pétrifiante » avec la tête de Méduse par le Caravage, au Musée des Offices à Florence en 1976. La quasi totalité des productions réalisées depuis deux décennies frôlent et emboutissent, quand elles peuvent, l’idée de vanité. L’évocation du travail du temps sur les choses et les êtres ponctue les réalisations depuis son entrée aux Beaux-Arts de Toulon, en 1990 (sculptures en putréfaction, photographies de l’effacement et de l’émergence, dessins en couleur par strates, tricot).

Florence Arrieu

Née en 1971.
DNSEP en 1996 aux Beaux-Arts de Clermont-Ferrand.

« … personne n’est enfermé dans un cercle exclusif d’activités et chacun peut se former dans n’importe quelle branche de son choix ; c’est la société qui règle ma production générale et qui me permet ainsi de faire aujourd’hui telle chose, demain telle autre, de chasser le matin, de pêcher l’après-midi, de m’occuper d’élevage le soir et de m’adonner à la critique après le repas, selon que j’en ai envie, sans jamais devenir
chasseur, pêcheur, berger ou critique. » (K. M.)

http://arrieu.c.la